Les Français commémorent ce jour, le 8 mai 1945. Une date historique souvent retenue comme un armistice. L’historien Thierry Lentz rappelle pourquoi il est incorrect d’employer ce mot pour qualifier la capitulation de l’armée allemande.

Source : lefigaro.fr – Alice Develey

 

Cliquez ici