Des données mentionnées dans les déclarations de revenu en ligne, en juin, sont passées à la trappe sur les avis d’imposition de certains contribuables.

 

Source : leparisien.fr – Aurelie LEBELLE

 

Cliquez ici