Un arrêt rendu par la Cour de cassation a confirmé que la banque qui octroie un crédit peut exiger le remboursement immédiat de la somme prêtée, si elle découvre que l’emprunteur lui a fourni des renseignements inexacts.

 

Source : capital.fr – 

 

Cliquez ici