France Télévisions veut supprimer 1.000 postes nets d’ici fin 2022 dans le cadre de son projet de rupture conventionnelle collective, sur lequel la direction et les syndicats ont commencé à négocier lundi, d’après un document interne que l’AFP s’est procuré.

 

Source : lefigaro.fr – AFP

 

Cliquez ici