Pour s’adapter au rythme de la banque sur smartphone, le groupe va centraliser ses productions informatiques sur 6 sites, contre 42 auparavant. 1.100 salariés du Crédit Agricole sont concernés par cette réorganisation.

Source : lesechos.fr – SHARON WAJSBROT

Cliquez ici