Ainsi donc Emmanuel Macron préfère-t-il les Danois, « peuple luthérien » ouvert aux transformations, aux Français, « Gaulois réfractaires au changement ». C’est dommage quand on est le président de la République française… Pourtant, contrairement à ce que beaucoup pensent, y compris donc au sommet de l’Etat, la France n’est absolument pas un pays irréformable.

 

Source : alternatives-economiques.fr – Guillaume DUVAL

 

Cliquez ici